Étiquettes

, , , , , ,

Ce n’est pas le rôle de ce blog de dire pour qui voter.

Par contre, nous pouvons promouvoir une vision du bien public, du rôle des élus et des services publics.

Le rôle des élus et des services publics est d’écouter les demandes et de faciliter la résolution des problèmes. Faciliter, parce qu’ils n’ont pas toujours la réponse immédiate à toutes les questions. Mais ce situer dans une démarche d’accueil et de recherche de solution.

Cela semble aller de soi. Pourtant nous avons construit au fil des années une société du soupçons vis-à-vis de la personne en demande d’être un fraudeur, surtout lorsqu’il s’agit d’une personne en situation déjà précaire. Et on a fabriqué des indésirables, à qui tout droit est dénié, pour mieux remettre en cause les droits de tous et de toutes.

Ce n’est donc pas rien aujourd’hui de souhaiter pour demain des élus et des politiques au service du bien commun, se donnant pour tâche que l’on vive mieux sur un territoire, que solution soit trouvée aux difficultés rencontrées par les différentes populations qui le composent, à commencer par celles qui sont les plus affectées par les difficultés sociales et économiques.

En ce qui concerne les exilés, cela veut dire en finir avec la suite sans fin des expulsions, des lieux de vie ou du territoire, avec les destructions, de campements, de squats, de lieux qui pourraient peut-être squattés, de tentes, des rares effets personnels, des quelques photos qui leur restent de leurs proches, avec les murs, grillages, clôtures, parpaings, qui ont pour seul but d’empêcher les sans-abris de trouver un abri.

Concernant les exilés, c’est aller à leur rencontre, comprendre leurs besoins, mettre en place de premières réponses, souvent si simples et tellement peu coûteuses, et prendre le chemin qui, pas à pas, va mener à un accueil digne de ces personnes.

Ça parait aller de soi, mais dans le monde où nous sommes rendus, ce n’est pas rien.

Voilà ce que nous souhaitons à Calais, au Calaisis, aux autres communes, pour demain.