Étiquettes

, , , ,

Le Haut Comité pour le Logement des Personnes Défavorisées a publié le 3 juillet un « Avis sur la situation des populations des campements en France Métropolitaine ». Sans surprise, il souligne la multiplication des expulsions, la non-application ou l’application partielle des dispositions permettant de les anticiper et de prévoir des solutions de relogement, le non-respect des textes en vigueur dans le droit français et dans le droit international, et les violations des droits des personnes.

Si cet avis fait référence plus particulièrement aux populations Rromes ou considérées comme telles, une partie de ses conclusions s’appliquent aussi aux campements d’exilés.

Notamment cette conclusion :

« Chaque situation présente des spécificités qui lui sont propres, mais différents outils ont été imaginés et/ou mis en place pour permettre l’inclusion de ces personnes vivant dans des conditions d’extrême pauvreté.

Il ne manque que la volonté pour les mettre en œuvre. »

Vous pouvez télécharger cet avis ici.