Étiquettes

, , , ,

Le 27 juin 2011, la police expulsait les habitants de l’ancienne usine Thélu, rue Descartes, à Calais. Le même jour, le défenseur des droits était saisi d’un rapport essentiellement alimenté par le travail d’observation de No Border, sur le harcèlement policier à Calais.

Certains des habitants de l’ancienne usine Thélu, demandeurs d’asile, ont saisi la Commission européenne de la situation dans laquelle ils étaient du fait que l’État français ne respecte pas la législation européenne en terme de conditions d’accueil.

Trois ans après, la Commission européenne répond, donnant raison aux personnes concernées : sur la base de nombreux rapports, dont celui-ci, elle a mis en demeure la France de respecter la législation européenne concernant les conditions d’accueil des demandeurs d’asile.

Aujourd’hui, la France est toujours hors-la-loi.

Lire ici la réponse de la Commission européenne.