Étiquettes

, ,

Il est assis un peu à l’écart, concentré. Il recopie un texte en arabe sur une feuille propre. Quelqu’un s’approche et veut lire. Il le rabroue.

« C’est le texte pour ma demande d’asile. Il n’a pas à le lire. »

Silence.

« Je viens du Soudan. C’est la guerre. Mon père et ma soeur sont morts. »

Silence.

« La première personne que j’ai vue morte, c’est mon père. »

Il montre du doigt les deux endroits du corps où étaient les impacts des balles.

Long silence.

Puis il raconte son trajet jusqu’ici, la traversée du désert, la Libye, la traversée de la Méditerranée, l’Italie et la remontée vers Calais.

Il ne reparle pas du Soudan. Il devra raconter plusieurs fois, à des inconnus, ce qui est arrivé là-bas, pour obtenir, peut-être, l’asile.

Il conclut :

« Je ne pensais pas que la France nous traiterait comme elle nous traite à Calais. »

 

Pentax Digital Camera