Étiquettes

, , ,

Hier dimanche, une attraction en uniformes d’époque avait lieu à la citadelle pour commémorer le soixante-dixième anniversaire de la Libération de Calais.

Les exilés qui s’entrainent là au football depuis deux ans ont donc été sur les terrains voisins du lycée Coubertin.

Par contre, les jeunes Calaisiens qui tapent le ballon à la citadelle l’ont fait comme chaque week-end. Contrairement à ces dernières semaines (voir ici et ), aucun adjoint au maire accompagné d’huissier n’est apparemment venu les déloger et constater l’occupation illicite du terrain.

Ce qui montre bien que peau blanche vaut passeport, et que c’est bien de la ségrégation raciale que la mairie de Calais entend pratiquer sur les terrains municipaux.

 

Pentax Digital Camera

Le 8 septembre 2013, entrainement de foot des exilés à la citadelle.