Étiquettes

, , , ,

Des étudiants et professeurs de SOAS (School of Oriental and Africain Studies, de Londres) sont déjà venus à Calais pour des échanges autour de la musique avec les exilés et les associations (voir par exemple ici, ici, ici et , ou écouter ici).

Ils seront de retour à Calais ce week-end pour participer au festival Faites de la fraternité, à la manifestation devant le centre de rétention administrative de Coquelles, et au rassemblement des exilés syriens. Et bien sûr pour rencontrer les exilés et partager des moments de musique avec eux.

À leur arrivée à Calais, ils se rendront rue Lamy pour marquer leur soutien aux Syriens. Un groupe prendra part à leur rassemblement de 14h à 17h, et l’autre se rendra au centre de rétention administrative.

Suite à leur visite à Boulogne/Mer pour rencontrer le consul du Royaume-uni, les Syriens à Calais diffusent un nouveau communiqué et tiendront un point presse avec le groupe SOAS demain samedi à 14h30 rue Lamy.

« Nous, les Syriens bloqués à Calais, continuons notre protestation, qui en est à son 8e jour, chaque jour de 14h à 17h, parce que nous voulons entrer au Royaume-uni de manière légale. Il y a deux jours, nous avons été voir le consul britannique à Boulogne/mer, et il a fermé sa porte devant nous. Des journalistes étaient là et ont pris des images. Quand nous sommes partis, le consulat a rouvert ses portes. Nous sommes revenus et avons remis notre message dans la boite-aux-lettres pour la deuxième fois. Nous ne savons pas pourquoi ils ne nous ont pas reçus et pourquoi ils ne nous parlent pas en face, pour que nous puissions expliquer au consul ce que voulons. Pourquoi n’écoutent-ils nos souffrances et nos demandes ? Quelques médias nous ont aidé et ont pris des images, comme l’AFP, Sky One, France 3, etc… Des groupes associations locales nous aident depuis le premier jour et continuent. Nous nous demandons pourquoi les autorités britanniques nous forcent à payer des passeurs pour entrer au Royaume-uni. »

 

Pentax Digital Camera

 

Advertisements