Étiquettes

, , ,

Rassemblement à 11h devant la gare de Lille Flandre

Suite au décès d’une gamine de deux mois et demi, Francesca, dans la gare. Elle vivait à la rue avec sa famille.

« Depuis l’entrée de l’hiver, on a 300 demandes par jour qui ne peuvent pas être honorées. » selon le président du SAMU social cité par La Voix du Nord.

http://roms5962.fr/roms/wp.php

Le communiqué appelant au rassemblement :

http://roms5962.fr/roms/wp_actu_une_page.php?pg=331

« COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Après le décès de Francesca, à la gare de Lille, le 1er janvier

Francesca, petite Roumaine, est morte à l’âge de deux mois à la gare Lille-Flandres le 1er janvier 2015.

Sa famille vit dans des conditions inimaginables à quelques centaines de mètres de là. Les services sociaux avaient alerté les pouvoirs publics sur la précarité de cette situation et demandé une mesure d’hébergement. Ce signalement est resté sans suite et sans réponse alors qu’au pied de la cité administrative, les mètres carrés de la rotonde (ancien centre d’hébergement) sont vides.

Il faut ouvrir davantage de places d’hébergement d’urgence pour accueillir et protéger les personnes qui vivent à la rue dans le Nord – Pas de Calais, quelles qu’elles soient. Le Préfet délégué à l’égalité des chances, Monsieur Kléber Arhoul, chiffre lui-même le besoin à 400 places.

Nous constatons qu’il n’y a pas de volonté des pouvoirs publics de traiter la question des bidonvilles. Pas de volonté, si ce n’est des décisions brutales, erratiques, arbitraires de démantèlement de campements et d’évacuation de leurs occupants, censés disparaître ! Ces mesures ne servent à rien et ruinent les petits acquis engrangés par ces familles en termes de travail, de scolarisation, de santé…

Des associations, des partis et des collectifs de citoyens ne cessent de dénoncer ces expulsions sans solutions, d’interpeller les pouvoirs publics et s’efforcent d’agir solidairement et fraternellement avec les familles.

?En 2015, il faut que cessent les demandes d’expulsions indécentes et qu’enfin l’Etat et les collectivités locales de notre territoire engagent la construction de politiques d’accueil et d’insertion avec les personnes concernées. C’est une question de survie pour beaucoup d’entre elles. C’est une question de dignité pour notre société.

Les signataires appellent à un rassemblement pacifique pour une minute de silence, dimanche 4 janvier à 11h devant la gare Lille Flandres.

Premiers signataires (le 2 janvier 2015) :

Amnesty international, ATD Quart Monde Nord – Pas de Calais, Cimade Régionale Nord/Picardie, Fédération Nord – Pas de Calais du MRAP, Fondation Abbé Pierre, Ligue des droits de l’Homme région Nord – Pas de Calais, Médecins Solidarité Lille.

Agir, Atelier Solidaire, Association Ardlfm de Tourcoing, Collectif Roms d’Hellemmes, Collectif Solidarité Roms de Lille-Métropole, Collectif citoyens loossois, la Solidarité Roubaix, Collectif de solidarité aves les Roms de Roubaix, Collectif Roms Citoyen et Solidaire Tourcoing vallée de la Lys, Collectif « soleil 59/62 », La Pierre Blanche Lille, Di mini teatro EELV NPdC, EcoLoos, Parti communiste français, Parti de Gauche de LIlle Métropole.

Mathieu Asseman, enseignant, Nawal Badaoui, Laurent Baldovino, professeur des écoles, Marguerite-Marie Béghin, Docteur E. Boez, Damien Boone, Martine Boone, Marie-Noëlle Briand, Pierre Brice, Jean-François Cauche Consultant-Lille, Claire Cleenewerck, Serge et Annie Charton, Colette Chevrolet,  Michel Clinke, Julie Costa, Anne Cordier, Bernadette Courtin, Geneviève Cresson, Monique Debrabander, Elisabeth Debuchy, Marie Christine Delestrez,  Danièle et Fernand Deperne,  Stéphane Devulder,  Anne Dhalluin,  Maita Dubois , Eric Duetthe, Dominique Dumontet, Maria-Rosa Dzair, David Fombelle, Melanie Fombelle Parmentier, Guy Fournier,  Dr Marie Laure Frys,  Marguerite George, Monique Héliot, Yann Lafolie, Thérèse Levêque, Philippe Martin, Christine Mathieu, Bruno Mattéi, Jean-Luc Munro, André-Claude Parmentier, Marie-Françoise Penet, Dominique Plancke, Françoise Poisson, Martine Puzin,  Dr Michèle Razemon Pédiatre, Séverine Romanowski, Marie-Odile et Michel Roussel, Jacqueline Ruckebusch, Dr Chantal Samaille, Françoise Szybowicz, Pierre Tourbier, Bertrand Verfaillie, Régine et Philippe Vérein, Georges Voix. »