Étiquettes

, , , , ,

Lundi soir, une quinzaine d’exilés soudanais ont été arrêtés entre le squat Galou et le campement du fort Nieulay. Une partie d’entre eux ont été relâchés dans la nuit, mais huit ont été placés en rétention au CRA (Centre de rétention administrative) de Coquelles, à côté de Calais, avec une décision d’expulsion vers le Soudan.

Ils passeront demain matin à 8h au tribunal administratif de Lille, qui se prononcera sur leur recours contre leur placement en rétention et leur expulsion. La présence de soutiens est souhaitée (Tribunal Administratif, 143 Rue Jacquemars Giélée, 59800 Lille https://goo.gl/maps/STR2Q).

 

Merci à toute personne soucieuse des droits humains d’interpeller le préfet du Pas-de-Calais, Denis Robin, pour lui demander d’annuler ces OQTF et de ne plus prendre de décision d’expulsion vers le Soudan :

par téléphone : 03.21.21.20.00

par fax : 03.21.55.30.30

sur le formulaire de la préfecture : http://www.pas-de-calais.gouv.fr/Contactez-nous