Étiquettes

, , , , , , ,

Dans le cadre de la journée mondiale contre le racisme et en protestation contre les expulsions de squats et de campements annoncées à Calais, nouvelle manifestation de la politique de harcèlement et d’exclusion menée par les autorités:

RASSEMBLEMENT

SAMEDI 21 MARS À 15H

devant le parc Richelieu

https://goo.gl/maps/a11P7

Vous pouvez télécharger le tract ici.

 

L’appel local :

 

« À CALAIS :

ENCORE DES EXPULSIONS DE CAMPEMENTS

Guerres sans fin en Afghanistan et au Soudan, guerres plus récentes en Syrie et en Libye, dictatures en Érythrée et en Iran. Populations partant en diaspora se construire un avenir, d’Albanie ou d’Égypte. Beaucoup de raisons de quitter son pays.

Durcissement des politiques migratoires britanniques, qui bloquent certains voyageurs à Calais. Il y a eu beaucoup de migrants d’an dernier, jusqu’à 3000 dans le Calais.

Beaucoup ? La France a 66 millions d’habitants, le Royaume-uni 62 millions, 3000 personnes c’est peu.

Mais 3000 personnes à la rue dans une ville moyenne, c’est beaucoup surtout quand l’État et la mairie créent le chaos : expulsions de squats et de campements, violences policières, contrôles au faciès, chasse à l’homme, violences policières dénoncées depuis des années par les militants auprès du Défenseur des Droits, dénoncées récemment par Human Rights Watch mais pourtant niées par les autorités.

Pour aggraver les choses, un groupe néo-nazi entre en scène, parfois encouragé par les autorités, parfois interdit de manifester. Incendie des douches des migrants, jet de cocktails Molotov sur un squat, agressions de migrants à la carabine à plomb ou à bille, agressions de bénévoles.

Un syndicat de policiers organise une manifestation anti-migrants, avec des élus de la ville et des membres du Front national et de Sauvons Calais. Le député du coin accuse les migrants d’être la cause des difficultés économiques de la ville.

AU PROGRAMME DES AUTORITÉS : FAIRE LA MÊME CHOSE

2 juillet 2014, 28 mai 2014, septembre 2013, septembre et octobre 2012, juin et juillet 2011, juin 2010, septembre et octobre 2009… Depuis la fermeture du centre de Sangatte en 2002 les expulsions et destructions de campements, les chasses à l’homme, à la femme et à l’enfant se répètent. Violences et souffrances se répètent, et la situation ne change pas.

La même chose est annoncée par les autorités pour le mois d’avril 2015 : expulsions, destructions, chasse.

Pour faire humain, il est prévu de regrouper en dehors de la ville des services qui existent déjà, repas (une fois par jour), douches, information sur l’asile et l’aide au retour, soins, accueil des femmes et enfants (entassées avec 4 m² par personne). Les autorités veulent que les exilés s’installent autour dans des tentes et des cabanes. En français, on appelle ça un bidonville ou un ghetto.

REFUSONS !

RÉSISTONS !

EXILÉS ET CALAISIENS, CONSTRUISONS UN AUTRE AVENIR ENSEMBLE !

LIBERTE DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION POUR TOUTES ET TOUS ! »

 

L’appel national :

 

« Manifestation

Ensemble contre tous les racismes et le fascisme

L’égalité ou rien !

Le 21 mars prochain nous appelons à manifester pour la journée mondiale contre le racisme.

Cela prendra place dans un contexte marqué par l’attaque de Charlie Hebdo suivi de l’attentat antisémite de la porte de Vincennes. Nous condamnons ces meurtres et nous refusons que cela soit utilisé pour banaliser l’islamophobie et renforcer les politiques d’Etat racistes et liberticides.

  • Nous refusons que cela soit utilisé pour légitimer les théories d’un « choc des civilisations » qui dressent des populations les unes contre les autres en raison de leur religion réelle ou supposée.
  • Nous condamnons l’islamophobie et l’antisémitisme et toutes les formes de racisme comme nous condamnons les stigmatisations contre les quartiers populaires.
  • Nous refusons les actes négrophobes.
  • Nous refusons la chasse aux migrantEs et aux Rroms et les limitations à la liberté de circuler.
  • Nous refusons toute restriction à nos capacités de résister aux politiques antisociales au nom d’une « union nationale ».
  • Nous refusons de nous résigner à la montée de l’extrême-‐droite qu’elle prenne la forme du Front national, des groupes ouvertement fascistes et agressivement islamophobes ou/et antisémites.
  • Nous dénonçons les gouvernements qui ont renforcé la chasse aux sans-‐papiers, le quadrillage des quartiers populaires et qui contribuent pleinement à la montée du racisme et des idées réactionnaires, notamment homophobes et sexistes.

A cela nous opposons notre volonté de vivre ensemble et notre exigence d’égalité des droits et de justice sociale.

C’est pourquoi le 21 mars nous manifesterons ensemble en France et dans tous les pays du monde contre le racisme et contre le fascisme.

Pas de discours, l’égalité ou rien !

Nous exigeons :

  • la fin des contrôles au faciès
  • l’arrêt des démantèlements de camps de Rroms
  • le retrait des lois racistes dirigées contre les MusulmanEs
  • le retrait des lois liberticides et sécuritaires
  • la régularisation de touTEs les sans-‐papiers avec une carte de séjour de 10 ans
  • la fermeture de Frontex, des centres de rétention et la liberté de circulation et d’installation
  • le droit de vote des étrangers

Parce que notre indignation n’est pas sélective, nous n’oublions pas, aux côtés des victimes des attaques de Charlie hebdo et de l’Hyper-‐Cacher, les milliers de migrantEs disparuEs en Méditerranée et ailleurs, les victimes des violences policières dans nos quartiers ainsi que Rémi Fraisse, manifestant tué par la police. Nous n’oublions pas les mortEs de Gaza, de Homs, du Nigéria ou de Kobané et toutes les victimes de la guerre comme nous n’oublions pas les victimes de la violence d’extrême-‐droite.

C’est en leur mémoire que nous appelons à descendre massivement dans la rue le 21 mars prochain.

Signataires

A l’initiative de l’UNSP (Union Nationale des Sans-Papiers)

Premiers signataires (12 mars) :

UNSP (Union Nationale des Sans-Papiers), 4ACG (Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre), ACDR (Arts et Cultures des Deux Rives), ACLEFEU, ACORT (Assemblée Citoyenne des ORiginaires de Turquie), ACTIT (Association Culturelle des Travailleurs Immigrés de Turquie), Act Up – Paris, AFA (AntiFasciste Action Paris Banlieue), AIDDA (Association Interculturelle de production, de Diffusion et de Documentation Audiovisuelle), AMDH – section Paris/IdF (Association Marocaine des Droits Humains), AMF (Association des Marocains en France), Amnesty International Angers, APCV (Agence de Promotion des Cultures et du Voyage), ARDLFM (Association pour la Reconnaissance des Droits et Libertés aux Femmes Musulmanes), ASM (Afrique Survie Migrations), ASCJP (Association Socio Culturelle des Jeunes et de leurs Parents) – Paris 15, ASTI93, ATF (Association des Tunisiens en France), ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France), Association Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983, Association PLUS (Papiers Liberté Unité Solidarité), Association Varec’h, ATTAC France, BAN (Brigade Anti-Négrophobie), Brigade des Mères (Sevran), Capjpo – Europalestine, Collectif 3C (Culture, Citoyenneté, Création), Collectif 8 mars pour tou·te·s, CAPAB (Collectif Antifasciste PAris Banlieue), CEAL (Collectif Enseignant pour l’Abrogation de la Loi de 2004), CEDETIM/IPAM, CISPM (Coalition Internationale des Sans-Papiers et Migrants), Collectif antifasciste 95, Collectif antifa La Horde, Collectif Citoyens, Collectif contre l’islamophobie et les racismes – Paris 20, Collectif D’ailleurs Nous Sommes d’Ici 37, Collectif D’ailleurs Nous Sommes d’Ici Strasbourg, Collectif des habitants d’Arcueil contre le FN et les idées d’extrême-droite, Collectif de Taksim, CFPE (Collectif Féministes Pour l’Égalité), Collectif Stop le contrôle au faciès, Collectif Universel Paris 8, Collectif Urgence notre police assassine, Collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri, Collectif Vérité et Justice pour Wissam, Collectif Paris 18 Charles Hermite contre le racisme et l’extrême- droite, CSP (Collectif des Sans-Papiers) 17 – Foyer S t Just, CSP 75, CSP 93, CSP 95, CSP Livry gargan, CTSP Vitry-94, CUAFA20 (Collectif unitaire antifasciste et antiraciste Paris 20 ème ), Coordination Régionale Rhône-Alpes de soutien aux sans-papiers et sans droits, DIEL (Droits Ici Et Là-bas), Droits Devant !!, ENAR (Réseau européen de lutte contre le racisme), EPI (Étudiants Pacifistes Internationaux), ETM (Égalité Toulouse Mirail – Écoles TiersMondes46), FASTI (Fédération des Associations de Solidarité avec Tou·te·s les Immigré·e·s). Femmes plurielles, Femmes en Luth, Femmes en lutte 93, Ferguson in Paris, FFR (Filles et Fils de la République), Fondation Copernic, Fondation Frantz Fanon, FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives), FUIQP (Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires), Génération Palestine – Paris, ICAD (Comité International contre les Disparitions Politiques), IJAN (Réseau International Juif Antisioniste), Intégration 21, La Voix des Rroms, Les Indivisibles, Liste des Sans-Voix – Paris 18, Lumière & Couleurs 93, MPF/HM2F (Musulman·e·s Progressistes de France / Homosexuel·le·s Musulman·e·s de France), MTE (Mamans Toutes Égales), Même droits pour Toutes et pour Tous, MILI (Mouvement InterLuttes Indépendant), Respaix Conscience Musulmane, REMCC (Réseau Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture), Riposte antifasciste, SKB (Union Socialiste des Femmes), Sortir du Colonialisme, UJFP (Union Juive Française pour la Paix), UTIT (Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens), Voix des Femmes Migrantes, YS (Young Struggle), CNT-STE 75, Fédération Solidaires étudiant·e·s, Solidaires 84, Sud éducation 84, Sud éducation 89, Sud éducation Créteil, Sud éducation Mayotte, Syndicat National Solidaires Justice, UNEF Le Mans, Union départementale CGT Paris, Union syndicale Solidaires, VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes), AL (Alternative Libertaire), CGA (Coordination des Groupes Anarchistes), Ensemble, EELV (Europe Écologie Les Verts), FCP (Force Citoyenne et Populaire), Jeunes Pirates, Les Alternatifs, MJCF (Mouvement Jeunes Communistes de France), NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste), OCML-Voie Prolétarienne, PCF (Parti Communiste Français), Solidarité communiste. »

 

21MARS-def_def