Étiquettes

, , , ,

À la suite de la vidéo montrant les violences policières commises le 5 mai, au lendemain de la visite du ministre de l’intérieur à Calais, par rapport auxquelles le Défenseur des Droits a déjà pris position, Calais Migrant Solidarity le saisit à nouveau de faits ayant eu lieu entre décembre 2014 et mai 2015.

Voici le communiqué diffusé par Calais Migrant Solidarity :

« May 26, 2015

Calais Migrants Solidarity saisit de nouveau le Défenseur des droits !

Calais Migrants Solidarity saisit de nouveau le Défenseur des droits !

Les images du 5 mai 2015 mises en ligne par Calais Migrant Solidarity ont pu montrer diverses violences policières à Calais à l’encontre de personnes étrangères.

Ce document confirme un phénomène récurrent de la part des forces de police. Ces images ne sont qu’un échantillon infime de ce qui se passe chaque jour à Calais : violences psychologiques et physiques de plus en plus importantes à l’encontre des exilé.e.s qui souhaitent rejoindre l’Angleterre, mais également à l’encontre des personnes demandant l’asile en France, des personnes ayant déjà le statut de réfugié politique, ainsi qu’à l’encontre des militant.e.s associatifs. Ces violences quotidiennes ont lieu dans les camions, sur les lieux de passage en Angleterre, mais également sur les lieux de vie des exilé.e.s, à proximité des dispositifs humanitaires (entravant ainsi leur accès) ou encore dans les rues de Calais.

Les preuves sont difficiles à accumuler, les violences ayant la majeure partie du temps lieu loin des regards. Lorsqu’il y a des témoins, les caméras et appareils photos sont régulièrement détruits par les forces de l’ordre. Les procédures judiciaires sont peu nombreuses, il est en effet compliqué pour les personnes de déposer plainte auprès de leur agresseur, à savoir les forces de l’ordre…

Ainsi, nous souhaitons insister sur le fait que cette vidéo n’est qu’un exemple du harcèlement et des violences ayant lieu à Calais, la partie visible de l’iceberg, rien de plus.

Nous avons de nouveau saisi le Défenseur des Droits, Mr Toubon, en lui transmettant des vidéos, des photos et des témoignages récents concernant des faits de décembre 2014 à mai 2015.

Violences à Calais :

Cette saisine n’est pas la première : Une saisine du défenseur des droits en 2011 avait déjà aboutie à une condamnation de la France en 20121, une nouvelle saisine sur les faits de 2012 à 20142 est toujours en cours, un rapport de Human Rights Watch3 en janvier 2015 faisait état des violences…

Combien en faudra-t-il encore pour que ces violences cessent ?!

Arrêtons les politiques répressives et meurtrières, de Calais à Lesbos et partout où il y a des murs on enferme et maltraite les êtres humains : Stop à la forteresse Europe ! Liberté de circulation et d’installation pour tou-te-s !

1 Calais : Cette frontière tue https://calaismigrantsolidarity.files.wordpress.com/2011/09/rapport-no-border-calais-frontic3a8re-qui-tue-juin-2011.pdf Condamnation du Défenseur des Droits : http://www.gisti.org/IMG/pdf/ddd_decision_2011-113_calaisis.pdf

(que nous nous étonnons de ne pas retrouver sur le site du Défenseur des Droits…)

2 Calais deux ans après : harcèlement policier, discriminations. https://passeursdhospitalites.files.wordpress.com/2015/01/synthc3a8se.pdfChronologie non exhaustive des violences https://passeursdhospitalites.files.wordpress.com/2015/01/chronologie.pdf

3 France : les migrants et les demandeurs d’asile victimes de violences et démunis http://www.hrw.org/fr/news/2015/01/20/france-les-migrants-et-les-demandeurs-dasile-victimes-de-violence-et-demunis »

Vidéo violences policièresCapture d’écran de la vidéo montrant les violences policières du 5 mai 2015.