Étiquettes

, , ,

La vidéo commence par l’appel d’un motard dont la moto serait tombée qui serait « pris à partie par des migrants ». Ce qu’on ne verra pas. On voit par contre un motard foncer sur la bande d’arrêt d’urgence, obligeant des exilés à sauter la rambarde pour l’éviter. Mise en danger de la vie d’autrui, le Défenseur des Droits va être saisi sur la base de cette vidéo.

On voit plus d’une dizaine d’exilés reculer devant un policier seul qui s’avance. On voit le brandissement de la bombe lacrymo, on entend les « dégage », les coups de matraque contre la rambarde. On entend aussi « plus de moyens lacrymo », témoin du gazage à grande échelle des exilées.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/2015/06/16/migrants-calais-des-crs-filment-leurs-interventions-749019.html

Un CRS a été blessé cette après-midi sur la rocade d’accès au port. Son gilet a été accroché par la porte mal fermée d’un camion. Il envisage de porter plainte, contre le camionneur sans doute. Selon la propagande du syndicat Unité SGP Police, organisateur d’une marche anti-migrants le 13 octobre 2014 « Dans l’exercice de notre mission, nous aussi on prend des risques pour éviter que les routiers fassent eux-mêmes la police et pour assurer la sécurité des migrants et des automobilistes. »

http://www.lavoixdunord.fr/region/migrants-de-calais-un-crs-blesse-en-intervention-sur-la-ia33b48581n2892744

On peut voir dans une vidéo qui a déclenché des procédures disciplinaires et judiciaires ce que signifie la « sécurité des migrants » :

https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2015/05/11/video-ces-violences-policieres-que-cazeneuve-dit-ne-pas-voir/

Léo, de la permanence violences, nous offre une synthèse sur les violences policières, et sur les violences d’extrême-droite, qui s’organisent et se présentent comme un soutien aux « forces de l’ordre » :

http://audioblog.arteradio.com/post/3065496/leo_-_permanence_sur_les_violences/

 

Pentax Digital Camera