Étiquettes

, , , , , , ,

Hier, les exilés syriens présents à Calais ont occupé la place d’Armes, au centre-ville, pour réclamer la dignité et la possibilité d’accéder au Royaume-uni légalement pour y déposer une demande d’asile. Ils y sont restés toute la nuit, et la matinée d’aujourd’hui dimanche. La police est passée plusieurs fois, sans plus, intimidation ordinaire. Aujourd’hui peu avant midi, la gendarmerie mobile a chassé les manifestants de la place.

Comme par le passé, cette expulsion est purement publicitaire, la manifestation se trouvant sur la parcours de la Parade musicale internationale, manifestation médiatique. L’expression démocratique et la présence d’exilés faisait tache pour des autorités qui tentent de montrer qu’il n’y a rien à voir.

Les Syriens ont pris le temps de se concerter sur comment reprendre demain leur mouvement.

 

Mehdi nous raconte la genèse de celui-ci et le déroulement des deux premières journées :

http://audioblog.arteradio.com/post/3065653/mehdi_-_syriens_en_mouvement/

 

Voici en anglais et en français leurs revendications :

« This is a letter of demand of the Syrian community currently stuck in Calais. This letter is written independantly of any charity or political party. It comes from an independant group of people fleeing war and seeking for asylum.

Here is our message :

1. Statement :
There is an average of 75 syrian citizens staying in Calais. They are living on 3 differents areas : the jungle, the parvis and the gate. None of them is currently asking for asylum in France.

2. Facts :
We consider that the path to reach England is extremely dangerous. We are aware of the risks that we take and we suffer the consequences. For instance, Mouaz was a young Syrian who drowned on the English Channel. Shadi lost the use of his two arms after a truck crash. We also have already been threatened by a truck driver who was holding us at gunpoint. We are very frequentely beaten and gassed by French policemen. It is really easy to find videos showing such facts on the Internet.

3. Why England ?

Firstly, because we speak English. The language is definitly the most important factor when it comes to start a new life abroad.
Also, we all have relatives and kinfolk in England.
In the end, we think the welcoming conditions are far better than in France. Indeed, the country of Human Right offers asylum but keep us living outside for months and months while England accomodates, respects the dignity and the physhical integrity of its asylum seekers.

4. Dignity :
We claim for the right to dignity. We are not animals but human beings, and we demand to be considered and treated as such.
So, we wish to communicate with both English and French governements in order to find reasonnable and reliable solutions for us to reach England legally and safely. »

 

« Les syriens présents à Calais revendiquent sans être encadrés par des associations ou partis politiques! Il s’agit d’un mouvement autonome !
Voici notre message :

1. Constat :
Il y a selon eux entre 70 et 80 syriens répartis sur 3 sites : la jungle, le parvis, et le quai.
Aucun demandeur d’asile en ce moment!

2. Le danger :
Se rendre en Angleterre, pour nous, est un acte dangereux ! Nous sommes non seulement conscients des risques mais nous subissons aussi …
Rappel : Mouaz , jeune syrien qui s’est noyé , Shadi, syrien à qui l’on doit aujourd’hui donner à manger , des menaces par armes à feu d’un routier , le gaz, les coups, un érythréen mort cette semaine …
On ne veut plus de ça !

3. Pourquoi l’Angleterre ?

D’abord, parce que nous parlons anglais , et ce n’est pas à banaliser lorsqu’on souhaite débuter une nouvelle vie ailleurs…

Puis, parce qu’on a pour beaucoup des proches là bas !

Enfin, parce que les conditions d’accueil là bas sont beaucoup mieux gérées qu’ici! En effet, la France propose l’asile mais nous laisse dehors encore quelques mois alors qu’en Angleterre nous sommes hébergés sur le champs et dignement.

4. Dignité

Nous réclamons le droit à la dignité!
Nous ne sommes pas des animaux et réclamons le statut d’êtres humains!

Nous souhaitons donc communiquer avec les gouvernements franco-britanniques, dialoguer et trouver des solutions fiables afin de nous rendre en Angleterre légalement, en sécurité ! »

 

11650516_10205794315114382_430911891_nPolice de nuit,

11668150_10205794316434415_522995315_npolice de jour,

11324181_10205794314794374_1344147605_npuis expulsion par la gendarmerie mobile.