Étiquettes

, , , , ,

Norrent-Fontes https://goo.gl/maps/ARU4D , village situé à proximité d’une aire d’autoroute sur laquelle des exilé-e-s d’Afrique de l’est tentent de monter dans les camions en partance pour le Royaume-uni. Dans la nuit du 26 au 27 avril, un incendie, compagnon trop fréquent des habitats précaires, détruit deux des baraques construites par Médecins du Monde pour améliorer les conditions d’habitat du campement.

L’État ne propose aucune solution de relogement aux personnes qui se retrouvent sans abri. L’association Terre d’Errance collecte des dons et entreprend de reconstruire les abris. La mairie et l’État menacent l’association de poursuites et bloquent les travaux.

La position du sous-préfet de Béthune est que les exilé-e-s présent-e-s à Norrent-Fontes doivent rejoindre Calais. C’est-à-dire rejoindre le plus grand bidonville de France, voulu par les autorités et devenu ingérable.

Angres https://goo.gl/maps/CXpln , commune de l’agglomération de Lens, à proximité d’une aire d’autoroute. Comme à Norrent-Fontes, face aux destructions répétées des campements construits par les exilé-e-s, venant eux et elles du Vietnam, la municipalité a permis leur installation sur un terrain municipal.

Prétextant des raisons de sécurité, la police met la pression sur la municipalité et sur les exilé-e-s pour « fermer » le campement. Contrairement à Norrent-Fontes, la municipalité n’a pas changé aux dernières élections, et elle persiste dans sa politique d’hospitalité. Les pressions sont donc vaines pour l’instant.

Après avoir regroupé la plupart des exilé-e-s du Calaisis dans le bidonville d’État créé fin mars – début avril cet année, les autorités semblent étendre cette politique de regroupement à l’ensemble de la région, et rabattre tout le monde à Calais, que ces mêmes autorités veulent transformer en cul-de-sac par l’érection de nouvelles grilles coiffées de barbelés.

Une fois regroupées là, que faire de ces quelques milliers de personnes ?

La réponse est-elle dans le compte-rendu de la réunion d’urgence présidée par David Cameron le 31 mai, concernant la situation à Calais ?

https://www.gov.uk/government/news/calais-cobr-meeting-31-july-2015-statement

 » Troisièmement, le gouvernement va continuer à collaborer étroitement avec le gouvernement français pour réduire le nombre de migrants à Calais et les incitations à ce qu’ils restent là. Ceci comprend une forte coopération sur les retours, avec un financement britannique et des vols conjoints vers des pays comme le Soudan.  »

En clair : rafles et charters vers les pays d’origine, Soudan, Irak, Afghanistan, Érythrée et quelques autres.

Est-ce cela qui s’annonce dans les prochains mois ? Et si c’est le cas, comment nous préparons-nous à nous y opposer ?

 

Bidonville du ciel 1

Bidonville du ciel 2Deux vues du ciel du plus grand bidonville de France, prises il y a environ un mois. Depuis, les grilles le long de l’autoroute (les bandes blanches sur la photo) se sont allongées et de nouvelles cabanes ont été construites. Photos NrBb.