Étiquettes

, , , ,

Le programme envoyé par les services du premier ministre aux médias montre une volonté de les cadrer de manière stricte.

http://www.gouvernement.fr/partage/5029-deplacement-a-calais

Certains temps sont réservés à un « pool presse » sélectionné à l’avance de manière limitative. Le « pool presse » est transporté en autocar de Paris. On peut s’interroger sur ce que signifie la liberté de la presse quand celle-ci est véhiculée ainsi par le gouvernement.

Les autres temps seront réservés aux médias qui auront retiré une accréditation à la sous-préfecture, ce qui permet un filtrage éventuel, en tout cas un contrôle de qui est là.

Le rôle des médias tel que le conçoit le gouvernement est d’accompagner le déplacement du premier ministre et de servir de relais à sa parole.

Au chapitre du culte de la personnalité, notons qu’il s’agit d’un « déplacement officiel de Manuel Valls, Premier ministre », « en présence de », les « présents », on oserait presque dire les figurants ou les faire-valoir vu la manière dont ils sont présentés, étant quand même le premier vice-président de la Commission européenne, un commissaire européen, et plus accessoirement deux membres du gouvernement.

Espérons que les journalistes qui viendront à Calais à l’occasion de ce déplacement primo-ministériel ne se laisseront pas enfermer dans ce carcan d’un autre régime, prendront des libertés par rapport au programme, et prendront le temps de voir la situation et d’entendre d’autres points de vue. Nous les y invitons chaleureusement.