Étiquettes

, ,

LA QUINZAINE DES PASSEURS D’HOSPITALITÉS

Du 3 au 28 septembre 2015

Expulsion des derniers campements d’exilé-e-s du centre de Calais, destruction d’une partie du bidonville d’État au bulldozer, bombardement à la grenade lacrymogène du même bidonville d’État, gazant femmes et enfants, projet de transférer les bureaux de l’OFII (Office Français de l’Immigration et de l’Intégration) à proximité du bidonville pour chasser les demandeurs d’asile du centre-ville, transformation du dispositif de mise à l’abri des femmes et enfants en préfiguration de « hot spot » (mise à l’abri pour une durée limitée, à l’issue de laquelle les femmes auront le choix entre la demande d’asile et l’expulsion), expulsion de Soudanais du Darfour vers Khartoum. Montée en violence : la gouvernement fait sa rentrée en barbarie. Lors de sa visite à Calais annoncée pour le 2 octobre, Marine Le Pen ne pourra être que l’inspectrice des travaux finis : le gouvernement aura appliqué scrupuleusement la politique qu’elle préconise. Et la société qui se construit au quotidien par cette politique n’est pas la société dans laquelle nous voulons vivre.

Des nouvelles de Calais sur le blog Passeurs d’hospitalités (page 2).

Le début d’une chronique de Céline Barré sur la route des exilé-e-s dans les Balkans sur le blog Exilés dans les Balkans (page 7) et en anglais sur Exiles in the Balkans (page 8).

 

La Quinzaine des Passeurs d’hospitalités 03-28/09/2015