Étiquettes

, , , ,

Apparemment c’étaient deux personnes qui avaient une relation cordiale, une altercation, un couteau, une blessure au cou, la mort. C’était dans la nuit de lundi à mardi. On ne saura peut-être jamais pourquoi. Il s’agit de la 24e personne morte à cette frontière, dont le décès soit connu.

Le 3 décembre était mort un jeune de 16 ans, renversé sur la rocade. Les habitant-e-s du bidonville avaient voulu organiser une manifestation en son hommage, qui avait été bloquée par la police. La présence continuelle de policiers autour du bidonville est lourde tant par la pression qu’elle exerce sur le bénévoles, que par les tensions qui se répètent avec les exilé-e-s. Comme si l’État jouait la carte du pourrissement et de la violence.

http://information.tv5monde.com/en-continu/calais-un-migrant-soudanais-est-mort-poignarde-dans-la-jungle-73004

Advertisements