Étiquettes

,

LA QUINZAINE DES PASSEURS D’HOSPITALITÉS

Du 2 au 17 décembre 2015

Nous devrions prendre en compte dans cette quinzaine les résultats des élections régionales et les 49,1 % du Front National à Calais. C’est avec le temps que nous en verrons les effets, tant sur l’attitude de la population calaisienne vis-à-vis des exilé-e-s, que de celle d’autorités promptes à épouser les aspirations extrême-droitières réelles ou supposées d’une partie de l’électoral. Et que nous verrons peut-être aussi un sursaut pour construire autre chose.

Les suites des attentats du 13 novembre et l’évolution d’un état d’urgence qui a viré à la chasse aux sorcières contre les militants écologistes et plus secondairement les « migrants » sont également difficiles à prédire aujourd’hui. Mais le gouvernement semble décidé à utiliser l’opportunité pour affranchir la police du contrôle des magistrats, et mettre à distance tant l’État de droit que le contrôle de la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Dans le même temps les orientations de la politique de ségrégation pratiquée à Calais se concrétisent de manière de plus en plus claire, questionnant la vitalité des solidarités et du tissu social.

La lutte ne semble définitivement plus se situer simplement en solidarité avec les « migrants », mais le dos au mur pour la société dans laquelle nous voulons vivre.

Des nouvelles de Calais sur le blog Passeurs d’hospitalités (page 2) et sur l’audioblog (page 6).

La Quinzaine des Passeurs d’hospitalités 02-17/12/2015