Étiquettes

, , , , ,

Deux classes de lycée agricole sont réunies après avoir visité l’exposition « Moving Beyond Borders » pour un temps de discussion avec deux personnes de Migreurop. Les questions glissent vite vers la situation proche, celle des exilé-e-s à Calais, et partent à la fois de ce qui est montré dans les médias et des rumeurs qui courent.

Vient celle de l’allocation donnée aux « migrants » de Calais, alors que les Français doivent travailler pour joindre les deux bouts. Occasion de dire que certain-e-s exilé-e-s demandent l’asile en France, d’expliquer ce que sont les réfugié-e-s et les demandeur-se-s d’asile, la Convention de Genève, les obligations de l’État vis-à-vis de ces personnes. Qui se traduit entre autres par le versement d’une allocation. De discuter de son montant, de ce qu’il signifie dans l’échelle des revenus.

D’expliquer aussi l’origine sociale des exilé-e-s qui sont ici, que ce sont des personnes issues de classes moyennes de leur pays, qui avaient souvent une situation confortable avant de partir, et qui ont parfois encore de l’argent en arrivant ici. De parler des parcours migratoires, qui peuvent être rapides pour les personnes qui ont de l’argent, ou au contraire très long s’il faut travailler et économiser à chaque étape pour payer le passage de la prochaine frontière.

Le débat dépasse l’injonction d’être « pro » ou « anti-migrants », pour tenter d’aller plus loin et de commencer à comprendre les choses. C’est l’un des paradoxes d’un tel sujet par rapport auquel circule tout un flot d’information, tout en laissant tout un chacun finalement très peu informé et avec peu de clés de lecture.

« Moving Beyond Borders » a été réalisée par la collectif Étrange Miroir et le réseau Migreurop, et présentée du 2 au 17 décembre à la bibliothèque universitaire de Calais. En plus des visites individuelles, des visites de groupe suivies de débats ont eu lieu avec des scolaires et avec des étudiant-e-s en travail social, ainsi que des moments de rencontre informels et des discussions.

Cécilia Fall, volontaires de Migreurop qui s’est occupée de l’étape calaisienne de « Moving Beyond Borders », fait un premier bilan de ce qui a été réalisé :

http://audioblog.arteradio.com/post/3068076/cecilia_et_migreurop_a_calais/

Raphaël Rialland, d’Étrange Miroir, nous parle de la démarche du collectif et de la manière dont il conçu la scénographie de l’exposition :

http://audioblog.arteradio.com/post/3068093/etrange_miroir_et_migreurop/

Et pour retrouver l’exposition et la suite de son voyage :

http://www.migreurop.org/article2601.html?lang=fr&var_mode=calcul

https://www.facebook.com/Exposition-Moving-Beyond-Borders-Calais-2015-1676133995960723/

 

MBB