Étiquettes

, , , ,

Comme à Calais (voir ici, ici et ), la police contrôle l’accès au bidonville de Grande-Synthe. Mais de manière plus brutale pour les habitant-e-s du bidonville : l’apport de tentes et de matériaux pouvant servir à la construction d’abris est interdit, tandis que les autres formes d’aides (nourriture, couvertures…) sont soumises à l’arbitraire des factionnaires. Comme à Calais, cette action est a priori sans base légale.

Une pétition a été lancée contre ces entraves à l’aide humanitaire, adressée aux maires de Dunkerque et Grande-Synthe, au sous-préfet de Calais et au chef de la police de Dunkerque :

http://www.thepetitionsite.com/707/415/492/stop-the-aid-blockade-at-dunkirks-refugee-camp/

Voici la traduction en français du texte de la pétition :

« Tandis que les autorités françaises et britanniques décident comment répondre à la crise actuelle des réfugiés, dans un camp à Dunkerque des gens sont laissés dehors dans le froid et sans aide adéquate.
Actuellement, les bénévoles se sont vus interdire d’apporter des tentes ou des matériaux pour construire des abris sur le site de Grande-Synthe. L’accès au site est limité et des volontaires avec des voitures pleines de couvertures et de nourriture sont régulièrement renvoyés par la police. Le camp est le lieu de vie de nombreuses familles avec de jeunes enfants et de mineurs non-accompagnés, avec de nouvelles personnes arrivant chaque jour. Ils sont contraints de s’abriter dans des tentes trouées et sont désespérés, traumatisés et effrayés.
Les organisations bénévoles françaises et britanniques ont les financements et l’expertise pour travailler au côté des autorités françaises pour bâtir des abris temporaires et chauffés pour les personnes les plus vulnérables dans le camp.
Merci de signer maintenant pour demander que les autorités françaises arrêtent l’interdiction des tentes et des matériaux de construction et travaillent avec les organisations d’aide pour permettre que ces abris soient construits et qu’une aide appropriée soit distribuée. »

 

Grande-SyntheCrédit photo : http://www.jordioliver.com/