Étiquettes

, , , ,

Le matin à la plage de Calais, c’est une action symbolique de l’artiste Veronika Boutinova pour interpeller sur le sort des mineurs dans le bidonville.

« LANCER DE BEBES – DIMANCHE 20 MARS à 11h
Poste de secours de la plage de Calais

Mode d’emploi – Rendez-vous près du dessin de Banksy. Amenez un poupon, un baigneur. Ensemble, bras levés, nous nous précipiterons vers la mer, vers l’Angleterre où certains des Mineurs Isolés Etrangers abandonnés dans le bidonville veulent aller, afin de retrouver des membres de leur famille. Nous organiserons ensuite une pyramide de ces poupées, chacune avec un appel, un message. Réfléchissez-y ! »

Peu de monde, mais cinq véhicules de police.

« Plouf ou Flop !?

20 flics (3 voitures, une banalisée, un C8), 2 baigneurs, Banksy et moi, 10 personnes venues sur la plage ce matin alerter sur le sort des Mineurs Isolés Etrangers du Bidonville de Calais. Instructif sur la puissance du somnifère qui rôde, insinueux, lénifiant.

Je continue d’épouser la cause des Migrateurs et des MIE : action de sensibilisation demain matin dans un collège ! »

 

Lancer de bébés

 

L’après-midi, c’est un tournoi de foot qui était prévu dans le no-mans-land qui isole le bidonville. Cette fois, vingt-deux véhicules de police, principalement de CRS, pour interdire le tournoi de foot, ainsi que l’accès des ballons et des maillots. La base légale de cette interdiction a été demandée aux policiers : pas de réponse.

L’invitation avait pourtant circulé accompagnée du message « lisez bien: Ne pas transmettre en public. Autant s’éviter les flics et les fachos et tenter de passer un bon moment…. »

 

Foot du monde