Mots-clefs

, , , , ,

Dimanche en fin de matinée, un squat était ouvert au centre de Calais dans les anciens locaux d’un centre d’hébergement d’urgence, « Le Moulin blanc », vides depuis des années. Le squat a été évacué par la police dimanche en milieu d’après-midi, bien que le propriétaire n’ait pas été contacté et n’ai pas porté plainte. Huit personnes présentes dans le squat ont été arrêtées. Elles n’ont pu entrer en contact avec leur avocate qu’après 24h de garde-à-vue.

Leurs soutiens appellent à être présent-e-s à leur procès en comparution immédiate, qui aura lieu :

Mercredi 30 mars à 14h au tribunal de grande instance de Boulogne/Mer

https://goo.gl/maps/bw4fjhVT65S2

Voici l’appel qui a été diffusé :

 

« (Eglish Below)

Ce Lundi 28 Mars 2016, 8 ami-es qui squattaient un bâtiment à Calais sont toujours détenus pour avoir osé défier la « tolérance zéro envers les squats » dans cette ville ouvertement ségrégée (cf. leur communiqué).

Les chefs d’inculpation qui les visent : violation de domicile et dégradation. Or ce bâtiment était vide depuis de nombreuses années, et les dégradations ont été commises par les forces de police. En effet avec l’aide de l’adjoint au maire M Mignonnet ils ont procédé à l’expulsion illégale en défonçant une fenêtre et en enfonçant la porte pour pénétrer à l’intérieur du bâtiment sans avoir attendu la plainte du propriétaire.

Mardi 29 Mars à 14h aura lieu une audience publique pour les 8 ami-es au tribunal de Boulogne devant le juge des libertés et de la détention. Nous lançons un appel à soutien face à cette répression d’État contre ceux et celles qui agissent pour la solidarité et l’humanité, avec les sans voix.

En ces temps où la liberté est érodée par l’État pour faire place à la peur, au contrôle et à la violence, il est important de se tenir ensemble, contre l’injustice de ce qui se passe en France et en Europe, le racisme et le fascisme qui se déguise en démocratie et en liberté.

On appelle à soutien le Mardi 29 Mars à 14h pour l’audience devant le JLD et le Mercredi 30 Mars à 14h à Boulogne encore pour la comparution immédiate.

—————————

EN

Today Monday 28 March 2016, 8 friends who squatted a building in Calais are still under arrest and are in prison, their crime, daring to defy the ‘zero-tolerence of squats’ in this overtly segregated city.

The charges against them are : violation of domicile and voluntary degradation. These are ridiculous charges because the building was empty since many years, and the degradation was made by the police when they proceeded to the illegal eviction. With the help of the deputy mayor they smashed up a window and battered down a door to get inside the building, not even waiting for a complaint filed by the owner.

Tuesday 29 March at 14h there will be a public hearing for the 8 friends at the court in Boulogne in front of the judge of liberty and detention. We call out for support and solidarity in the face of this repression of the state against those who act out of solidarity and humanity, with those who have no voice.

At this time when liberty is being eroded by the state and replaced with fear, control and violence, it is important to make a stand together against the injustice of what is taking place in France and Europe, rascim and fascism in the guise of democracy and freedom.

We call for support Tuesday 29th March 14h for the public hearing in front of the JLD and Wednesday 30th March at 14h also in Boulogne for the comparution immediate. »

 

Pentax Digital Camera

Publicités