Étiquettes

, , , ,

Avant une expulsion, accroître le niveau de harcèlement et de violence pour faire partir un maximum de personnes. Provoquer l’auto-expulsion pour faciliter l’expulsion.

Depuis le début du mois, le bombardement du bidonville à la grenade lacrymogène a repris, principalement la nuit.

Après les opérations diurnes contre les commerces et restaurants du bidonville au mois de juillet (voir ici et ) et la tentative de les détruire (voir ici, ici et ), la police lancé hier soir à 22h une nouvelle opération. Ces commerces et restaurants sont aussi les domiciles des personnes qui les habitent.

 

police-restaurants-bidonville-2016-09-2828 septembre 2016, 22h, bidonville de Calais.