Étiquettes

, , , ,

Un exilé est mort mardi soir à l’hôpital des suites de ses blessures. Il avait été passé à tabac au cours de la nuit de lundi à mardi dans le campement de Norrent-Fontes par des passeurs auxquels il avait à plusieurs reprises tenu tête. Un de ses amis qui a essayé de lui porter secours a également été blessé. Quatre des agresseurs ont été arrêtés depuis. Il avait 26 ans.

La préfecture diffuse une version fausse des événements, reprise par certains médias sans vérification. Il se serait agit d’une bagarre inter-ethnique un soir de beuveries. Tentative d’entretenir les préjugés racistes pour justifier la destruction du campement, pour l’instant bloquée par le jugement du tribunal de Béthune.

Vous pouvez télécharger le communiqué des associations intervenant sur le campement ici.

Il s’agit du seizième décès connu à la frontière britannique depuis le début de l’année. Le 10 février, le corps d’un exilé afghan disparu depuis plusieurs jours a été retrouvé dans le port. Le 2 mars, un exilé soudanais a été retrouvé mort dans sa tente dans le bidonville. Le 31 mars, un exilé afghan est mort sur l’autoroute, renversé par un camion qui ne s’est pas arrêté. Le 1er avril, des bénévoles britanniques ont annoncé la mort d’un exilé qui vivait dans le campement de Grande-Synthe. Il avait réussi à passer la frontière sur les essieux d’un camion, qui a eu un accident au Royaume-uni. Le 9 mai, un exilé pakistanais est mort sur la rocade d’accès au port, renversé par une voiture. Le 29 mai, un exilé afghan est mort sur l’autoroute A 16, renversé par un camion. Le 4 juillet, un exilé est mort sur la rocade. Dans la nuit du 11 au 12 juillet, Samrawit est morte renversée par un camion qui ne s’est pas arrêté, sur la rocade, alors qu’elle était bloquée à Calais suite à l’expulsion le matin même du campement de Steenvoorde (voir ici et ). Le 21 juillet, le corps d’un exilé a été retrouvé au bord de l’autoroute. Le 26 juillet, un exilé est mort d’un coup de couteau dans le bidonville. Le 27 juillet, un exilé est mort sur la rocade portuaire heurté par un véhicule dont le conducteur ou la conductrice ne s’est pas arrêté-e. Le 23 août, un exilés est mort dans une bagarre près des lieux de passage. Le 16 septembre, un enfant de 14 ans est mort sur la rocade, renversé par un véhicule qui ne s’est pas arrêté (voir ici et ). Le 24 septembre, un exilé est mort renversé par un train près de la rocade menant au port. Le 9 octobre un couple a été renversé en traversant l’autoroute, l’homme est mort à l’hôpital des suites de ses blessures. Le 14 octobre un exilé est mort heurté par un train à Loon-Plage, près de Dunkerque, il avait 13 ans.