Étiquettes

, , , , ,

Les autorités britanniques ont annoncé le 9 décembre la fin de l’opération permettant à des mineur-e-s expulsé-e-s de Calais d’accéder légalement au territoire britannique. Un peu moins de cinq cents ont été accepté-e-s. La perspective pour les autres est l’intégration au système français de protection de l’enfance, après une nouvelle évaluation de leur minorité, cette fois selon les modalités prévues par la réglementation française. On ne sait pas quels départements sont prêts à les accueillir. Dans la plupart des cas, peut-être la totalité, les mineur-e-s n’ont pas accès à un conseil juridique indépendant leur permettant de faire valoir leurs droits.

Le plus probable est que ceux et celles dont le projet est toujours de rejoindre le Royaume-uni quitteront les centres – ou les ont déjà quittés.

C’est par la presse locale qu’on apprend que les mineurs du centre de Batz-sur-Mer, en Loire-atlantique, laissés pour compte par le Home Office, ont manifesté pour demander à aller au Royaume-uni.

http://www.lechodelapresquile.fr/2016/12/16/refuses-par-l-angleterre-les-jeunes-migrants-manifestent/

 

derain-andre-12André Derain : Big Ben.

 

 

Publicités