Étiquettes

, , , , ,

Hamid a été arrêté à Calais, identifié comme Soudanais par des représentants de l’ambassade dès sa retenue administrative dans le commissariat de la police aux frontières de Calais, dans des circonstances assez peu claires. Toujours est-il qu’il n’est pas Soudanais, mais Érythréen, arrivé au Soudan à l’âge de 11 ans.

Il est depuis, comme nous le relations dans une précédente alerte, enfermé au centre de rétention de Oissel, près de Rouen, en vue de son expulsion vers le Soudan. Il a perdu tous ses recours, les tribunaux se basant sur sa reconnaissance par l’ambassade du Soudan, et sa demande d’asile en rétention (une procédure expéditive en quelques jours, qui n’offre pas les garanties d’une procédure normale) a été rejetée. L’appel n’est pas suspensif, et il risque donc d’être expulsé au Soudan à tout moment.

Nous vous invitons donc à vous remobiliser pour interpeller les responsables de cette décision, en ayant aussi à l’idée qu’au-delà du caractère inadmissible des expulsions vers le Soudan il s’agit là d’un précédent pour expulser les Érythréen-ne-s ayant séjourné au Soudan vers ce pays, quand l’ambassade d’Érythrée refuse de délivrer les laissez-passer permettant de les y expulser directement. Le Soudan, lui, expulsant vers l’Érythrée.

Ce que vous pouvez faire :

Interpeller le ministre de l’intérieur pour demander de stopper l’expulsion :

sec.immigration@interieur.gouv.fr

Interpeller la préfète du Pas-de-Calais pour lui demander d’annuler toutes les OQTF pour le Soudan :

http://pas-de-calais.gouv.fr/Contactez-nous

fabienne.buccio@pas-de-calais.pref.gouv.fr

 

urgent

 

Publicités