Étiquettes

, , , ,

La Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) est une autorité indépendante dont le rôle est de conseiller le parlement et le gouvernement pour tout ce qui concerne les droits fondamentaux et les libertés publiques. Elle exprime principalement ses positions par des avis et des rapports.

Lorsque la présidente de cette institution sort de ce cadre pour interpeller directement le premier ministre, c’est pour marquer la gravité de la situation.

Elle l’a fait par une lettre datée du 24 février et rendue publique par la CNCDH, soulignant la gravité de la situation d’abandon dans laquelle sont laissé-e-s les exilé-e-s, dont de nombreux-ses mineur-e-s ainsi que les entraves, intimidations et poursuites auxquelles sont confrontées les personnes solidaires, tant à Calais qu’à la frontière franco-italienne.

Elle demande par conséquent au premier ministre de revoir les arbitrages politiques qui ont conduit à cette situation.

Vous pouvez lire la lettre de la présidente de la CNCDH au premier ministre ici :

http://www.cncdh.fr/fr/publications/lettre-de-la-presidente-concernant-la-situation-des-migrants

http://www.cncdh.fr/sites/default/files/courrier_pm_-_migrants_-_24.12.17.pdf

 

 

Advertisements