Étiquettes

, , ,

Les poursuites contre les personnes solidaires continuent, de la frontière italienne jusqu’à Calais (voir ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici, ici et ). Demain 4 avril, c’est Francesca qui comparaîtra devant le tribunal de grande instance de Nice.

Pour la soutenir : rendez-vous de 13h à 17h devant le tribunal de grande instance, place du Palais de justice, à Nice.

https://www.facebook.com/events/269083503503891/

 

Voici le texte de l’appel à soutien :

« Un procès chez les fous !!! C’est ce Mardi 4 à Nice avec Francesca !!! 13h30

Les fous qui poursuivent Francesca en Justice !

Francesca ça fait des années qu’elle aide et agit dans des camps ici et à l’étranger alors quand elle dit quelque chose on tend un peu l’oreille parce qu’on se dit on a peut être quelque chose à apprendre.

Elle parle de la violence des frontières et des politiques migratoires et que l’on se fait manipuler par un cirque médiatique. Elle dit aussi que les deux dernières années, le dispositif des frontières est devenu de plus en plus brutal, avec les déportations systématiques vers des centres de tri ou même des expulsions vers des pays comme le Soudan, le Niger et d’autres dictatures et que entre l’Italie et la France, les épisodes de violence et les « accidents » mortels sont très, trop fréquents. C’est ce qu’il faut dénoncer collectivement, à l’intérieur et à l’extérieur du Tribunal et donner la parole à celles et à ceux qui subissent les frontières et qu’on les laisse passer.

Elle avait une famille avec un bébé dans sa camionnette quand elle s’est faite arrêtée (précisions ici http://citoyenssolidaires06.com/?p=61 ). Elle les sortait de ce merdier invivable, indigne, misérable. Cette façon de les trier, de les parquer, de les oublier. Ces endroits ou la vie est oubliée et ça peut durer 6 mois, un an ou 10 ans sans que ça pose de problèmes au système administratif car il considère des chiffres en oubliant l’humain.

Et pour la connaitre Francesca, il y a aussi ce court-métrage, une histoire incroyable. La première chose qu’on se dit, c’est comment ils ont pu filmer tout ça, tout est tellement … sur le moment ! En fait une équipe vidéo est venu faire un docu sur une situation et ils sont tombés sur cette histoire. Ils sont restés. Ils ont tout vu : comment une fille de 4 ans se retrouve sans sa maman ici dans le 06, et comment elle parvient à la retrouver grâce a quelques personnes que l’on remercie d’exister car les labyrinthes administratifs actuels ne savent pas accueillir une enfants de 4 ans et surtout retrouver sa maman perdu sur la route entre la Libye et quelque part. Ce documentaire LOZA a été vu des millions de fois.

https://vimeo.com/182203722

Rassemblement au TGI de Nice, Place du Palais de Justice ce mardi 4 avril à 13h30, pour soutenir Francesca, se rencontrer et s’organiser pour l’aide au réfugiés et aux solidaires. Ensemble nous sommes plus forts.

Hurriya ! »

 

 

Publicités