Ce jeudi 20 août, un avis d’expulsions a été affichés sur le campements dit « BMX », rue Jean Rostand à Calais. Les personnes s’étaient réfugiées sur ces parcelles aux abords du stade de l’épopée après le 10 juillet, suite à la destruction et la condamnation de leur campement rue des Huttes.

Environ 80 personnes venues d’Érythrée habitent aux abords du stade, dont plusieurs femmes et au moins un enfant de moins de 10 ans.

La police sera-t-elle sur les lieux à 4h30, 6h, 9h ou pas du tout ?
Où dormiront-elles demain soir ? auront-elles été éloignés de force où simplement jetés dans la rue? Une administration leur aura-t-elle proposé une solution en accord avec leur projet migratoire? Seront-elles en sécurité où toujours à Calais, sans tente ni sac de couchage, les objects utiles à l’organisation d’un campement, partis dans une benne?

Les personnes exilées attendent aussi ces réponses…

Dessin : Hannah Kirmes Daly – 2016
https://hannahkirmesdaly.com/