Étiquettes

, , , , ,

Ils sont quatre, ils se dirigent vers l’impasse des Salines, où se trouve l’ancienne entreprise Galloo occupée depuis samedi. Deux d’entre eux tiennent une couverture dans laquelle sont emballées leurs affaires. Les deux autres ont chacun un petit sac à dos. On bavarde un peu, certains de leurs amis auraient besoin d’un véhicule pour déplacer leurs tentes et leurs couvertures. C’est un peu tard pour ce soir.

Les gens viennent en fait s’installer par petits groupes, peu-à-peu, en prenant leur temps. Pourtant la pression policière est forte, notamment en centre-ville.

L’huissier est passé ce matin constater l’occupation, marquant le début de la procédure juridique concernant l’évacuation du lieu – procédure qui sera plus ou moins longue selon le type de procédure, et les délais que donnera éventuellement le juge. En attendant ce lieu sera libéré des violences policières, et une expérience de vie collective pourra y fleurir.

Médecins du Monde a amené deux grandes tentes, et les toilettes devraient arriver demain.

La préparation en commun des repas, la vaisselle, le nettoyage marchent bien. La répartition de l’espace est encore en discussion. Les habitants deviennent d’une origine plus diverse – au départ, ils étaient surtout Soudanais. L’interdiction de l’alcool, de la violence et du harcèlement sexuel a été actée dès la deuxième assemblée générale.

Les murs qui entourent le site se couvrent d’inscriptions et de peintures, reflets d’une société en invention.

 

Pentax Digital Camera

 

Publicités