Étiquettes

, ,

Ils étaient un groupe d’une vingtaine. Le dougar, l’embouteillage au cours duquel ils ont tenté leur chance, a entraîne les deux tiers d’entre eux vers l’Angleterre. Ceux qui restent ont le sourire au visage et l’exemple de leurs camarades qui ont réussi à passer les remplit d’énergie. Pas tous, l’un d’entre eux dont tous les amis sont passés et qui est resté en arrière, à l’air égaré.

Nous partageons le repas. au fur et à mesure la fatigue marque les traits, se fait palpable. L’un dit : « d’habitude, un jour de dougar, on dort un jour, un jour de dougar, on dort à nouveau. Trois jour de dougar à la suite, ce n’est pas bon. » Trois jours de tension, d’effort, d’espoir déçu lorsque les chiens des derniers contrôles britanniques les détectent dans les camions.

Mais pendant tout le repas c’est de camions et de passage qu’ils parlent. Perclus de fatigue et remplis d’espoir.

 

Pentax Digital Camera 7 mai 2015, dougar sur la bretelle d’accès au Tunnel sous la Manche. Le campement est désert, tous sont partis tenter leur chance.

Advertisements