Étiquettes

, , , ,

Tout le monde a vu ces images de gosses de quelques années pataugeant dans la boue du bidonville de Calais, ou accompagnant leurs parents pour se cacher dans un camion et aller vers l’Angleterre. Ils et elles sont quelques dizaines dans le bidonville de Calais.

Un des nombreux bénévoles britanniques qui sont venus apporter de l’aide depuis cet été fait la connaissance d’un père afghan qui est là avec sa petite fille de quatre ans, ils ont de la famille en Angleterre, un jour le bénévole craque, il essaye d’emmener la petite fille en Grande-Bretagne dans sa camionnette. Et il se fait prendre.

http://www.itv.com/news/calendar/2015-10-30/otley-aid-worker-could-face-jail-for-smuggling-4-year-old-back-to-family/

http://www.liberation.fr/planete/2015/11/07/vague-de-soutien-pour-un-britannique-qui-avait-cache-une-refugiee-de-4-ans_1411979

Il passera en procès en janvier. Il risque 5 ans de prison et 30 000 € d’amende en vertu de l’article 622-1 du CESEDA (Code de l’Entrée et du Séjour des Étrangers et du Droit d’Asile).

Une pétition existe en français :

https://www.change.org/p/non-%C3%A0-l-emprisonnement-de-rob-lawrie-qui-a-voulu-sauver-une-enfant-de-la-jungle-de-calais

et en anglais :

https://you.38degrees.org.uk/petitions/intervene-in-the-possible-imprisonment-of-rob-lawrie?bucket&source=facebook-share-button&time=1446505228

Mais au-delà de la nécessaire solidarité avec Rob Lawrie – et honnêtement toute personne normalement sensible à pensé à un moment donné à faire ce qu’il a fait, même si tout le monde ne le fait pas – se pose la question de base : qu’est-ce qu’une enfant de quatre ans fait dans un bidonville ?

Nous sommes dans un pays riche. Signataire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Où l’Aide Sociale à l’Enfance, sous la responsabilité du président du conseil départemental, a pour objet et pour obligation de protéger les enfants en danger.

Et il y a bien une mise à l’abri des femmes et des enfants exilé-e-s, mais avec une capacité d’accueil insuffisante, et – pas de chance pour la petite Bahar – elle n’est pas avec sa maman, elle est avec son papa, alors elle va dormir dehors.

Alors dites-moi, est-ce que c’est le bénévole qui a voulu aider, ou est-ce que c’est le président du conseil départemental qui n’aide pas alors qu’il en a l’obligation légale, qui doit aller en prison ?

 

2015-09-22 gaz bidonville22 septembre 2015, des policiers tirent des grenades lacrymogènes sur le bidonville depuis l’autoroute. Voir aussi ici. C’est le monde dans lequel vivent des gosses de quatre ans.

Advertisements