Étiquettes

, , , ,

C’est un de ces nombreux bénévoles britanniques qui sont venus à Calais depuis l’été. Il découvre le bidonville, ses conditions de vie, et ses dizaines de gosses vivant dans la gadoue. Il se lie d’amitié avec un père afghan et sa gamine de quatre ans, le reste de la famille est au Royaume-uni, et un soir il craque et tente de la tirer de là en l’emmenant en Angleterre. Il se fait prendre.

http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2015/12/22/retour-de-baton-pour-le-britannique-qui-a-sorti-une-refugiee-de-4-ans-de-la-jungle-de-calais_4836521_4497186.html

Il passera en procès au tribunal de Boulogne/Mer jeudi 14 janvier à 13h30.

https://goo.gl/maps/Fmjxqeq3D4J2

D’un côté l’État condamné par le tribunal administratif, puis par le Conseil d’État, entre autres à recenser les mineurs isolés et à saisir l’Aide Sociale à l’Enfance responsable de leur protection, et qui n’applique pas ce jugement, préférant laisser des enfants dans des conditions indignes (voir ici, ici, ici et ).

De l’autre quelqu’un qui a simplement du cœur.

Chacun et chacune est invité-e à manifester son soutien en assistant à l’audience du 14 janvier, au cours de laquelle des responsables associatifs témoigneront de la situation.

La solidarité ne doit pas être un délit.

 

Pentax Digital Camera

Publicités