Étiquettes

, , , , ,

Certains sont en grève de la faim depuis le 2 mars, début de leur mouvement (voir ici, ici, ici, ici et ). S’ils sont moins visibles depuis le rassemblement à l’entrée du bidonville le 7 mars au matin, au moment où la police et les équipes de destruction revenaient après l’interruption du week-end, ils ont eu des contacts plus institutionnels. Avec quatre membres du Parlement européen le 7 mars, un délégué du Défenseur des Droits le 8 mars, une représentante du HCR (Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies) le 10 mars, une parlementaire britannique le 11 mars.

Autour d’eux, la destruction du bidonville continue. Mais ils affirment porter les attentes et les préoccupations des autres habitant-e-s du bidonville, et continuent leur mouvement, et ils veulent témoigner à la face du monde du sort qui est aux exilé-e-s.

Pour suivre leur mouvement (en anglais) :

https://calaishungerstrike2016blog.wordpress.com/

 

cropped-statementPhoto https://calaishungerstrike2016blog.wordpress.com/

Publicités